En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 

Hommage à F8QL.

Hommage à F8QL
Pierre COULON



 

Pierre COULON, est né le 12 octobre 1904, il eût une passion

très jeune pour la radio (T.S.F à l'époque). A la sortie de

la messe, Monsieur le Curé de Bulles, l'abbé Delorme,

l'invite à écouter les premières et seules émissions de la

Radiodiffusion  Française émis par la tour Eiffel, qui

n'émettait qu'une demi heure par jour et cela sur un

poste à galène, nous sommes dans les années 20. A cette

époque, la radio n'est écoutée que par quelques bricoleurs

passionnés par ce nouvel outil, Pierre construisit son

premier récepteur avec le fameux minerai de plomb ce qui

lui permit d'apprendre la télégraphie et d'entendre les

premiers concerts Radiola.

Il vint à l'émission d'amateur en pirate en 1925 si bien

que l'abbé ne pouvait plus rien entendre lorsqu'il émettait.

Après avoir déclenché un début d'incendie dans l'atelier de

menuiserie familiale, avec un de ses montages peu performant,

il devient d'une façon officielle un sans filiste

avec l'indicatif F8QL.

p_coulon.jpg

Il réalisa l'une des premières liaisons France - Algérie sur 72 Mhz, contactant ainsi toutes les régions du monde avec l'émetteur de sa fabrication: Cousteau, depuis "La Calypso" dans les mers australes, des Rois des Princes, écoutant le premier homme dans l'espace en 1961 Youri Gagarine etc… Mobilisé en 1939, à la 41ème Compagnie de transmission basée au Mont Valérien, il fit parti du réseau de résistance avec le Dr Delignon de St Just, en récupérant et sauvant au risque de sa vie et de sa famille, une dizaine d'aviateurs américains des mains ennemies. Au mont plaisant route de Fournival et établi un faux camp d'aviation avec des avions en bois, le but est d'attirer les avions alliés pour les abattrent à la DCA, avertis par F8QL, les Anglais bombardent avec des bombes en bois. "Fer pour fer bois pour bois" Quelques jours avant la libération de Bulles, alors qu'il avait deux aviateurs au-dessus de son atelier, un soldat Allemand entre précipitamment dans sa cour le canon du fusil en avant, Pierre pensa que c'en était fini. Après explication, il comprit qu'il avait cassé sa crosse et en bon soldat il ne voulait pas rentrée chez lui comme cela. Je pense qu'il n'a pas fait payer la réparation. Des canons allemands sont en batterie sur la route de Fournival, Pierre Coulon avertit par radio les blindés américains de ralentir leur avance, une escadrille de chasse allié vient les mitrailler, une trentaine de chevaux sont tués, les résistants capturent les Allemands qui se rendent. Pour toutes ses activités, il reçut la médaille de la Libération, la croix de guerre et la médaille de " Freedom " par le Général Eisenhower.




Pour ses activités de radioamateur il reçoit le mérite

départemental, fut nommé Membre d'Honneur du Réseau des

émetteurs Français et Président d'Honneur du Radio Club

de St Just en Chaussée qui porte son nom.

Ces actes, accomplis au mépris du danger, ont demandé

sang-froid, courage, dévouement. Ils expriment toute la

générosité sans calcul d'un homme qui, face à un événement,

n'a écouté que son coeur pour réagir, cela mérite notre

reconnaissance, et pour que les générations future se souviennent

son nom pour une rue de sa commune.


Le Maire de Bulles Michel BAERT F1LHL

CoulonPierre1979.jpg

7 Septembre 2011 un article sur Pierre

parait dans le journal Oise Hebdo.

ARTICLE F8QL SEPT 2011 500pix.jpg

cliquez dans l'article pour un affichage haute résolution

( Merci à Michel Baert F1LHL POUR LE SCAN DE CET ARTICLE )


Date de création : 14/03/2009 : 10:27
Dernière modification : 17/09/2012 : 15:45
Catégorie : - F8QL Pierre Coulon
Page lue 8942 fois